Compte rendu Raid Occitania 2022



Qui n'a jamais rêvé de rallier la mer depuis le sommet des montagnes ?

Voici justement le programme de rêve proposé aux concurrents du 3ème raid Occitaniaqui s'est déroulé du 22 au 24 juillet dernier entre les Pyrénées-Orientales, l’Ariège et l’aude.

Au menu de cette épreuve hors-norme : un départ des Angles (66), une arrivée à Leucate (11), avec un "petit" détour par Quillan soit 38 heures de course non-stop pour plus de 250 km et, selon les options, jusqu'à 6500m+.

Parmi les participants, un sacré plateau était réuni avec des équipes venues de toute la France comme les irréductibles Breton de « Breizh raid passion Nantes » ou les Héraultais de « Pic Saint-Loup » venus se frotter aux Espagnols de Zola-7-Cat champions de Catalogne ou aux sympathiques Belges de l'équipe « Ninglinspotes ».

Tous avaient rendez-vous le vendredi 22 juillet dernier en début d'après-midi pour une « avant-course » au départ des télécabines des Angles.

Une descente enduro sur le bike-park des Angles servit d'abord à faire monter les freins en température. Puis, après un prologue en orientation dans le village, deux épreuves ludiques se déroulèrent sur le lac de Matemale avec un parcours accrobranche proposé par l'aventure Parc les Angles ainsi qu’un parcours nautique sur les structures gonflables de l'Aquapark Water- game 66.

Aux alentours de 21 heures, les choses sérieuses pouvaient enfin commencer avec le départ effectif de la course donné depuis l'écrin majestueux du barrage des Bouillouses.

Vertical Raid Orb vainqueur du prologue s'élançait en tête pour une première boucle en orientation IGN et IOF sur le désert du Carlit. Rapidement, l'équipe « Absolument Lozérienne » prenait les commandes de la course sur cette spéciale de 11km, technique, sauvage et physique, "avalée" en 1h45.

Les raiders reprenaient ensuite leurs VTT(s) pour rejoindre Font Romeu pour une orientation IOF sur le parcours permanent des Farnells avec deux parcours au choix, l'un court et facile, l'autre long et difficile. Sur cette section, la difficulté technique était accrue par les balises, matérialisées par des piquets ou des boitiers en bois, parfois difficiles à trouver. Certaines équipes faisaient alors les premiers choix stratégiques en laissant quelques balises alors que d'autres, telles que Raid aventure Aveyron-SCA ou Los debilos de COTE 66 prenaient tout.

Devant, le podium commençait à se dessiner lors de la spéciale suivante, un VTT de 34 km traversant la plaine du Capcir pour rejoindre le Col de Creu. Là, une petite liaison VTT apparemment anodine vers le refuge des Estanyols permettait à l'équipe Chassezac Absolu-prince noir de se mettre en évidence avec un choix d'itinéraire original et payant.

Devant, la lutte pour le podium opposait les Raid Nature 46 - Bigoraid aux Espagnols de Zona-7-Cat.

Ces deux équipes effectuaient une belle coupe entre les balises 15 et 16 du magnifique trekking tracé sur le massif du Madres, autour du refuge des Estanyols pour se rapprocher (un peu) des Absolument Lozériens.

L'enchaînement de ce trek en altitude et de la spéciale suivante s'annonçait dantesque puisque cette dernière, un VTT de 35 km, se terminait par l'ascension du col de Pailhère bien connu des suiveurs du tour de France puisque classé Hors Catégorie !

Et en effet, cette ascension, réalisée au petit matin et sous les premières chaleurs pour le gros du peloton faisait des dégats dans certaines équipes. Sur cette section, les équipes "Laide et vers Gondé" et "En Selle Marcel" temporisaient et bouclaient cette section à leur rythme en un peu moins de 4 heures.

Devant, un invité inattendu, un brouillard à couper au couteau, s’abattait sur les crêtes Ariégeoises, si bien que Paul Galode (absolument Lozérienne), en tête faisait une petite erreur en ratant un GR. Comme quoi, même les meilleurs peuvent se tromper !

Heureusement, cette erreur restait sans conséquence et le brouillard se levait en fin de matinée de ce samedi 23 juillet.

A mi-course, les équipes absolument Lozérienne, Zona-7 Cat et RN46-Bigorientationmenaient la couse dans cet ordre. Un peu plus loin, la team Agrisportea, avec deux coéquipiers et sans remplaçant, gérait parfaitement sa course afin de s’engager sur cette section 8, un trek en ligne de crête vers la station de Camurac, sur le coup de 13h00.

La section 9, un VTT au profil descendant permettait à nos valeureux guerriers de se reposer un peu, tout en profitant d’une magnifique descente en single vers Quillan. Pour autant, l’équipe Los Bomberos 81 démontrait qu’elle n’était pas venue sur la course pour planter des fraises et dévalait ces 41 km en à peine un peu plus de 2h00.

La section 10 consistait en un Kayak ludique mais technique sur le stade d’eau-vive de Quillan. Sur cette section, chaque équipe devait enchaîner 5 descentes d’affilée. A ce petit jeu les Lynx Mountain Club se mettaient en évidence et faisaient voler les poissons en réalisant l’exercice en moins de 25 minutes.


Article publié aussi sur Endorphin Mag : http://www.endorphinmag.fr/detail_feed.php?i=309

Team Com Raid Occitania

95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout